Intracrinologie

La science de la synthèse locale des stéroïdes sexuels dans les tissus périphériques à partir de précurseurs tels que la DHEA 

DHEA est la source principale d'androgènes et d'estrogènes après la ménopause

Avant la ménopause, les estrogènes proviennent de deux sources, les ovaires, un organe essentiel dans la reproduction, et les glanes surrénales, qui sécrètent la DHEA, un composé inactif transformé à l'intérieur des cellules des tissus périphériques en quantités spécificques d'estrogènes et d'androgènes.

À la ménopause, la sécrétion des estrogènes stoppe, tandis que la sécrétion de DHEA, qui a commencé a décliner à l'age de ~30 ans, poursuit sa baisse. La DHEA devient donc, après la ménopause, la source principale d'estrogènes et d'androgènes. Durant les années suivant la ménopause, la baisse continue des niveaux de DHEA entraîne un déclin parallèle en estrogènes et en androgènes dans les tissus périphériques.

Intracrinologie: La biosynthèse locale de stéroïdes sexuels actifs à partir de DHEA

          Chez les hommes tout comme chez les femmes, la DHEA circule à de haut niveaux dans le sang durant toute la vie, malgré un déclin associé au vieillissement. Plus de 35 enzymes ont été identifiées et permettent la métabolisation de la DHEA en stéroïdes sexuels actifs. Il a été montré que ces enzymes sont exprimées dans de nombreux tissus périphériques, incluant la muqueuse vaginale. L'intracrinologie est un processus de plusieurs étapes qui contrôle la transformation de la DHEA exclusivement à l'intérieur des cellules, ne contribuant ainsi pas significativement aux niveaux sanguins circulants d'estrogènes et d'androgènes.

Nos recherches

Une approche axée sur les résultats et la mise en place de solutions efficaces.

Études cliniques

Plusieurs années, de nombreuses étapes minutieuses et un grand nombre de participants pour développer un nouveau traitement sûr et efficace

Nos études cliniques